Bernard l’ermite

Coenebita clypeatus

Répartition : Le Bernard l’ermite vit dans le sud de la Floride, aux Antilles et au Venezuela.

Particularités : Son abdomen mou l’oblige à se protéger dans une coquille « volée » à un mollusque aquatique ou terrestre, en délogeant au besoin son occupant (la coquille d’Achatine, par exemple).

Il a deux pinces inégales : la pince gauche est beaucoup plus grosse et plus forte que la droite. Il possède 2 deux paires d’antennes qui lui servent à « tâter » le terrain, goûter les aliments, communiquer avec ses congénères.

Mœurs :  Il est essentiellement nocturne, se cachant le jour sous des feuilles mortes ou des troncs d’arbres. C’est un animal adapté aux milieux terrestres et non aquatiques : on peut le trouver jusqu’à plusieurs kilomètres de la côte dans les forêts. Il transporte dans sa coquille d’emprunt une réserve d’eau dont il fait provision en s’immergeant.

Alimentation : Opportuniste, il mange tout ce qu’il trouve dans la nature : fruits et autres végétaux, cadavres de petits animaux et poissons.

Reproduction/Développement : Après accouplement, les femelles vont à la mer pondre leurs œufs (de 800 à 1200 pour une jeune femelle, jusqu’à 40 000 pour une grosse !).

Les larves sont aquatiques et subissent plusieurs transformations avant de tomber au fond de l’eau, où elles vont acquérir leur forme adulte et voler leur première coquille pour regagner la terre ferme.