Coati roux

Nasua nasua

Le Coati, proche cousin du raton laveur, est doté d’une grande agilité dans les arbres. Son long museau mobile, qui lui a donné son nom, signifie « nez allongé » en langue indienne guanari.

Habitat  : Il occupe les forêts tropicales d’Amérique Latine et d’Amérique du Sud, situées à  2500 mètres d’altitude.

Mœurs : C’est un animal sociable et diurne.

Alimentation : Les coatis consomment des proies variées : petits oiseaux et mammifères, reptiles, scorpions et insectes (dont ils contribuent à la régulation des populations). Omnivores, ils se délectent également de fruits, de baies, de racines ou encore de champignons. Leurs griffes redoutables et leur remarquable odorat sont d’efficaces outils dans la quête de ces divers aliments.

Reproduction : Les femelles s’organisent en groupes excédant rarement 8 individus au sein desquels les mâles, excepté les jeunes, ne sont acceptés qu’en période de reproduction. Celle-ci varie selon les régions et l’abondance de nourriture mais a forcément lieu entre octobre et mars. Après 75 jours de gestation, entre 2 et 8 petits vont naître dans un nid que la mère aura pris soin de construire en hauteur, dans un arbre.

Poids : Entre 3 et 6 kg.

Longévité : 7 à 8 ans dans la nature ; le double en captivité.

Statuts et protection : Classé en Annexe III de la CITES (Convention de Washington) ; classé « LOWER RISK » sur la liste rouge de l’IUCN.