Couleuvre à queue rayée

Elaphe taeniura

Aussi appelée « Beauté bleue », on distingue 8 sous-espèces pour cette couleuvre. La taille de ce serpent varie beaucoup selon la sous-espèce (entre 130 et 250 cm en moyenne). La couleur bleu acier est très attrayante bien qu’elle soit très variable.

Répartition/Habitat : Elle est originaire d’Asie. Son aire de répartition est très vaste sur le continent et varie en fonction de la sous-espèce. On peut trouver ces serpents aussi bien dans les champs cultivés que près des habitations, mais pour la plupart, ils affectionnent plus particulièrement les zones caverneuses ou forestières.

Mœurs : Elles diffèrent pour chaque sous-espèce selon son environnement. Cette couleuvre est diurne mais peut également être active la nuit. Sa période d’hibernation dure de 2 à 4 mois.
C’est un serpent ratier semi-arboricole. Robuste, son allure vive et élancée lui permet de grimper aux arbres, plus ou moins souvent selon son environnement.
Réputé nerveux voire franchement agressif parfois, il peut aussi être très docile. Cette couleuvre est inoffensive pour l’homme.

Alimentation : Pour la plupart des sous-espèces, le menu est essentiellement constitué de rongeurs. Les oiseaux sont également des proies potentielles. Les spécimens vivants dans les milieux plus caverneux se nourrissent des chauves-souris qui les habitent.

Reproduction : La femelle est ovipare. Elle pond environ 15 œufs qui éclosent au bout de 2 mois. La reproduction s’effectue après la période d’hibernation qui varie de 2 à 4 mois.

Menaces/Protection : L’espèce est chassée pour sa chair. En Asie, le serpent constitue un plat assez commun. En effet, cette grande couleuvre est un met très apprécié à Hong Kong ou à Canton. Elle est tuée très fraîche et mangée aussitôt. Mais elle ne s’en trouve pas menacée d’extinction pour autant.