Crapaud sonneur oriental

Bombina orientalis

Répartition/Habitat : Ce petit crapaud est originaire d’Asie Orientale. Il vit dans des zones tempérées et hiberne durant l’hiver

Mœurs : Cet amphibien est diurne. Lorsqu’il est dérangé ou agressé , il s’arc-boute sur son dos et présente sa face ventrale à son assaillant, tandis qu’il rapproche ses membres de son corps.

L’agresseur est alors averti par le rouge du ventre (d’où son surnom « sonneur à ventre rouge ») que s’il va plus loin, il risque d’avoir des problèmes. Et c’est ce qui ne manque pas d’arriver si l’agression continue : les sonneurs produisent alors un produit laiteux, toxique, qui suinte à travers certains pores de la peau, qui a un goût âcre et putride et qui a pour effet de faire gonfler les muqueuses. Nul besoin de dire qu’un chien ou un serpent qui a essayé de manger une fois un crapaud, apprend vite à reconnaître et à éviter leurs couleurs vives.

Cette toxine semble assez active : 1 mg injecté à une souris suffirait à la tuer en 15 minutes. Pas de crainte démesurée à avoir ; le sonneur oriental ne peut injecter sa toxine. Mais mieux vaut éviter de la toucher avec une main portant des plaies ou de se frotter les yeux après en avoir pris un en main.

Alimentation : Il se nourrit d’insectes et d’invertébrés.

Longévité : 10 à 14 ans mais certains rapports vont bien au delà : 20 ans en captivité.