Dragon d’eau

Physignatus cocincinus

Connu également sous l’appellation d’Agame aquatique, il fait partie de la famille des agamidés. Le poids moyen d’un dragon d’eau est de 600 g. Les mâles sont souvent plus grands (90 cm).

Particularité : Il est de couleur verte. Celle-ci a la faculté de se transformer et devenir plus foncée ou plus claire suivant son état de santé et le niveau de la température.

Répartition/Habitat : Ce reptile est originaire du Sud-Ouest de l’Asie (Cambodge, Thaïlande, Vietnam, Chine, etc…). Il vit dans les forêts tropicales humides, généralement à proximité d’un plan d’eau.

Mœurs : C’est un lézard diurne et arboricole, particulièrement actif. Il est connu pour être semi-aquatique. On peut le trouver sur les arbres qui surplombent les points d’eau mais aussi à terre ou caché dans les broussailles. S’il est dérangé, il n’hésite pas à plonger. Dans sa zone de répartition, il y a une saison sèche, de novembre à mars, et une saison humide, de mai à septembre. Il a l’avantage de s’adapter facilement et de se reproduire sans difficulté, même en captivité.

Alimentation : Saurien insectivore, en milieu naturel il se nourrit principalement d’insectes et autres invertébrés. Mais il consomme également fruits et légumes, petits mammifères et poissons de façon plus occasionnelle. Une partie du contenu stomacal révèle aussi la présence de matériel végétal. Les vieux individus mangent plus de végétaux que les jeunes (jusqu’à 90 %).

Reproduction : Cet agame est ovipare. La femelle pond, dans un terrier qu’elle a creusé, 10 à 12 œufs qui une fois recouverts incubent durant 2 à 3 mois. Les nouveau-nés sont strictement insectivores.

Longévité : En captivité, il peut vivre en moyenne entre 10 et 15 ans.

Menaces/Protection : Cette espèce est classée en Annexe D du Règlement Européen. Elle est réservée aux espèces qui ne sont pas inscrites à la CITES mais dont l’Union européenne considère que les volumes d’importation justifient une surveillance.