Héron Bihoreau

 Nycticorax nycticorax 

Le Héron Bihoreau, aussi appelé « Bihoreau gris », est un oiseau trapu avec une tête large, un cou épais et court, et des pattes courtes. En période de reproduction, l’adulte a deux longues plumes blanches sur la nuque.

Habitat/Répartition : Le Héron Bihoreau vit près des lacs, des marécages et des rivières bordés de végétation dense. Il niche et dort dans les arbres.
Il est largement répandu, excepté dans les zones polaires, les zones tempérées fraîches et en Australie.

Mœurs : C’est un oiseau nocturne se nourrissant du crépuscule à l’aube. Il reste debout sans bouger, attendant le passage d’une proie qu’il attrape avec son bec. Il secoue vigoureusement sa proie pour l’étourdir ou la tuer, et ensuite, il l’avale la tête la première.
Il chasse dans les eaux peu profondes comme les autres hérons, utilisant son bec épais pour capturer les proies.
Le Bihoreau gris est sans doute monogame. Le mâle effectue une parade nuptiale élaborée, souvent la nuit.

Alimentation : Le Bihoreau gris se nourrit principalement de poissons, mais aussi de vers de terre, et d’insectes aquatiques et terrestres.

Nidification : Il niche en colonies souvent avec des espèces voisines dans les fourrés, sur les arbres et localement dans les roseaux. Le mâle bâtit la base du nid le plus souvent dans les branches d’un buisson ou au faîte d’un arbre où il attirera la femelle par des mouvements et des cris particuliers. C’est la femelle qui se chargera de terminer le nid.
La femelle dépose 3 à 5 œufs bleu clair, à intervalles de deux jours. L’incubation dure environ 24 à 26 jours, assurée par les deux parents. Les poussins sont couvés par les adultes et nourris par régurgitation.
Ils quittent le nid au bout de trois semaines, grimpant aux environs et autour du nid.

Protection/Menaces : En très forte régression dans toute l’Europe, à cause de la disparition des zones humides, dérangements dans les sites de nidification et la pollution des eaux, provoquant la diminution des ressources alimentaires.