iguane bleu

Iguane bleu

Iguana iguana

L’Iguane bleu est le plus grand animal terrestre endémique de Grand Caïman, mesurant 1.5 mètre de la tête à la queue pour un poids de 14 kg.

Répartition/Habitat : Il vit sur l’île de Grand Cayman et fréquente les lieux rocailleux et ensoleillés, les clairières des forêts sèches ou les abords de rivage,

Mœurs : Cet iguane est territorial et agressif. Il occupe les trous dans les rochers et les cavités dans les arbres. Bien qu’il ne soit pas considéré comme arboricole, on l’observe ponctuellement grimpant aux arbres jusqu’à une hauteur de 5 mètre ou plus. Adulte, sa couleur gris foncé lui permet de se camoufler dans les rochers. Celle-ci prend une teinte bleue en présence d’autres iguanes pour signaler sa présence et marquer son territoire.

Alimentation : L’Iguane bleu est uniquement végétarien. Il comprend des plantes, des fruits et des fleurs. Ce régime est occasionnellement complété par des larves d’insectes, des crabes, des petits poissons, des oiseaux morts et des champignons.

Reproduction : Ces iguanes atteignent la maturité sexuelle à l’âge de 3 ou 4 ans. Les accouplements ont lieu de mai à juin. Il sont précédés de mouvements de tête du mâle, qui tourne autour de la femelle et lui attrape la nuque. Il essaie ensuite de contenir la femelle et de passer sa queue sous elle afin de se mettre en position idéale pour la copulation. Celle-ci est rapide et un couple ne s’accouple rarement plus d’une ou deux fois par jour.
La femelle pond entre 1 et 21 œufs entre juin et juillet suivant sa taille et son poids, dans un nid creusé dans le sable, bien exposé au soleil. Une deuxième ponte éventuelle survient en septembre. Plusieurs sites sont visités par la femelle avant qu’elle ne choisisse celui où elle va pondre. La température du nid reste constante à 32°C au cours de la période d’incubation qui dure entre 65 et 90 jours. Les œufs d’iguane bleu sont parmi les plus gros pondus par des lézards.

Longévité : L’Iguane bleu peut vivre jusqu’à 69 ans, ce qui fait de lui l’une des espèces de lézard pouvant vivre le plus longtemps.

Menaces/Protection :  Cette espèce de lézard est en danger critique de disparition. Des fossiles indiquent que les Iguanes bleus était nombreux avant la colonisation européenne, mais on estime que la population est quasiment éteinte aujourd’hui. Leur chasse par les animaux sauvages et indirectement la destruction de leur habitat naturel sont principalement mises en cause. Au moins 5 associations à but non lucratif travaillent avec le gouvernement des îles Caïmans pour assurer la survie des quelques spécimens restants.