Les Scorpions

Pandinus imperator

Ce scorpion peut mesurer jusqu’à 20 cm de long à l’âge adulte, ce qui en fait l’un des plus grands scorpions au monde à ce jour. La femelle peut peser jusqu’à 50 g. Le poids moyen est de 30 g pour les mâles. Sa piqûre est douloureuse mais n’est pas mortelle pour l’homme.

Répartition/Habitat : Il est originaire d’Afrique (Congo, Côte d’Ivoire, Ghana, Bénin, Togo, Guinée, Nigéria et Libéria). Terricole, il fréquente les forêts tropicales chaudes et humides.

Mœurs : C’est un insecte calme et docile. Comme la plupart des scorpions, il est surtout actif la nuit et au crépuscule. Il se distingue de ses congénères par sa capacité à vivre en petits groupes.

Alimentation : Dans son habitat naturel, cet invertébré se nourrit surtout d’insectes et particulièrement de termites dont il est friand.
Carnivore, il peut avoir un menu varié composé d’autres arthropodes, de petits rongeurs ou de petits serpents.

Reproduction : La gestation dure 7 à 14 mois en fonction de la température, du taux d’humidité et de la nourriture.
Quelques heures avant la naissance, la femelle adopte la position typique : la partie du corps surélevée, elle place ses pédipalpes et ses 2 premières paires de pattes en panier.
Après l’ouverture de l’opercule génital, les bébés appelés pullus tombent dans les pattes. La femelle met au monde entre 10 et 40 pullus. La naissance dure plusieurs heures.

A leur naissance, les petits grimpent sur le dos de leur mère où ils campent jusqu’à leur première mue.
Durant cette phase, ils sont très vulnérables et sont incapables de se défendre. La femelle est très maternelle. Elle protège ses petits et les nourrit en découpant les proies en petits morceaux. Les jeunes restent près de leur mère plusieurs mois tout en se développant et en explorant le territoire. Ils atteignent leur maturité sexuelle vers 1 an.

Longévité : 8 à 10 ans en captivité.

Menaces/Protection : Sa grande popularité en tant que nouvel animal de compagnie le met en danger dans son habitat naturel.
Menacée d’extinction, l’espèce est aujourd’hui protégée et placée en Annexe II de la Convention de Washington.