Oie d’Egypte

Alopochen aegyptiacus

Répartition : L’oie d’Egypte niche sur presque tout le territoire africain à l’exception des déserts, de la forêt équatoriale et du Maghreb. Elle a été introduite en Grande Bretagne au XVIIIème siècle.

Dimorphisme sexuel : Les deux sexes sont semblables, le mâle ayant des couleurs un peu plus prononcées et étant plus gros (ils peuvent peser plus de 2kg).

Mœurs : C’est un oiseau très agressif qui n’hésite pas à attaquer des prédateurs plus gros qu’elle pour défendre sa nichée. Ce coté belliqueux de l’oie d’Egypte se retrouve aussi lors de la formation des couples. La femelle incite le mâle à attaquer d’autres oiseaux. La victoire du mâle est nécessaire à l’établissement d’un lien conjugal durable.

Reproduction : Le couple peut alors construire un nid dans lequel la femelle pondra de 8 à 10 œufs blanc crémeux. Seule la femelle couve pendant 28-30 jours, mais le mâle irascible la protège pendant toute cette période.