Tadorne de Belon

Tadorna tadorna

A mi-chemin entre le canard et l’oie, le tadorne constitue un cas particulier.

Répartition/Habitat : Tous les milieux humides (vasières) constituent des sites potentiels d’observation de ces oiseaux. En France, quelques couples nichent en Baie de Somme. Comme les oies, ils passent beaucoup de temps sur le sol.

Les couples sont fidèles et nichent à l’intérieur des terres, près de l’eau, dans des terriers de lapin, dans les herbes hautes, sous un buisson ou des rochers.

Alimentation : Il se nourrit de petits coquillages, crustacés, larves, insectes, et plantes aquatiques.