Maki Vari roux

Varecia rubra

Le Vari roux est un primate lémuriforme de la famille d0s0e Lemuridae. Longtemps considéré comme une sous-espèce du Vari noir et blanc, il est aujourd’hui une espèce à part entière et est plus gros que son cousin, pesant de 4 à 6 kg.

Répartition/Habitat : Son aire de répartition est restreinte à la péninsule de Masoala sur la côte est de Madagascar au sud de Sambava. Il vit dans les forêts tropicales humides.

Mœurs :  Ce lémurien est diurne. Il est l’un des plus bruyants de sa famille. A la moindre alerte, il se met à pousser des cris impressionnants pour prévenir l’ensemble de ses congénères d’un éventuel danger. L’organisation sociale des maki vari roux varie en fonction de l’habitat et de la disponibilité des ressources alimentaires. En saison humide, les fruits sont nombreux et ils se rassemblent en larges groupes. Durant la saison sèche, la nourriture se fait plus rare et les groupes se dispersent. 

Mais généralement, ces primates vivent en groupes relativement importants, dominés par les femelles. Cette organisation matriarcale se constate aussi bien lors des repas que lors de la reproduction. Passant leur journée dans les grands arbres à la recherche de nourriture, ils passent la nuit blottis les uns contre les autres sur une branche.

Alimentation : Ils mangent essentiellement des fruits.

Reproduction : La femelle peut donner vie jusqu’à 6 petits en une seule et même portée. La gestation dure 3 mois. A la naissance, elle construit alors un nid de feuilles pour couver ses jeunes dans leurs premières semaines. Ils peuvent la suivre dans tous ses déplacements au bout d’un mois et demi.

Longévité : 20 ans.

Menaces et conservation : Cette espèce est en menace critique d’extinction car son aire de répartition est vraiment très réduite.
La chasse et la déforestation pourraient venir rapidement à bout de la maigre population restante. Dans les zoos, elle fait l’objet d’un programme européen d’élevage. Cette espèce est incluse depuis 2012 dans la liste des 25 espèces de primates les plus menacées au monde.